Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Biennales de Venise

Women of Venice

Contact

Suisse
Marlène Mauris
Communication
mmauris@prohelvetia.ch
T +41 44 267 71 36

International
Caroline Widmer
Rhiannon Pickles PR
caroline@picklespr.com
M +44 (0) 790 884 8075

Plus d'informations

www.biennials.ch

«Women of Venice» : tel est le titre de l’exposition que Philipp Kaiser, commissaire suisse de la Biennale d’art de Venise, signera en 2017. Dans le Pavillon suisse, Kaiser entend mettre en place une réflexion portant à la fois sur des concepts identitaires nationaux et des contextes de politique culturelle, et la situe d’emblée comme un hommage à Alberto Giacometti (1901-1966). Kaiser est convaincu que jusqu’à présent, l’importance de l’artiste a été sous-estimée dans l’art contemporain. De nouvelles œuvres spécifiques qui se pencheront sur l’héritage et l’univers d’Alberto Giacometti seront créées pour le Pavillon.

Alberto Giacometti appartient sans conteste aux artistes suisses les plus influents du vingtième siècle. Son absence à la Biennale d’art de Venise surprend d’autant plus. L’artiste vivant à Paris a certes été invité pendant des années par la Suisse officielle à exposer à Venise, mais ces efforts n’ont jamais abouti. Né à Borgonovo dans le Val Bregaglia, Giacometti s’est très tôt considéré comme un artiste international et s’est résolument opposé à toute récupération nationale. Même lorsque son frère, l’architecte Bruno Giacometti, érigea en 1952 le nouveau Pavillon suisse, l’artiste déclina l’invitation d’exposer et proposa à sa place un autre artiste. En 1956, il présenta finalement dans le Pavillon français sa série de figures en plâtre «Femme de Venise», un groupe de figures en plâtre. En 1962, quelques années avant sa mort, Giacometti se verra décerner à Venise le Grand Prix de la sculpture, qui viendra sceller sa reconnaissance internationale.

La 57e Biennale d’art de Venise a lieu du 13 mai au 27 novembre 2017. Le Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia est responsable de la contribution suisse à Venise. Les noms des artistes seront connus d’ici la fin de l’année.

[Photo © Le Pavillon suisse, construit par Bruno Giacometti en 1952, lors de la 26e Biennale d’Art de Venise. Vue de la salle des sculptures avec les œuvres du sculpteur Jakob Probst, à la place d’Alberto Giacometti qui avait décliné l’invitation.]