Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Ecrire en résidence

L’abandon à l’étonnement est essentiel

Michael Fehr au Sangam House, Inde, Janvier 2017

Le palais de Bangalore, en Inde

Michael Fehr

Michael Fehr © Franco Tettamanti
Michael Fehr (*1982) a étudié à l’Institut littéraire suisse de Bienne ainsi qu’à l’Institut Y de la Haute école des arts de Berne. Conteur de profession, il réside aujourd’hui à Berne.

Auteur de «Kurz vor der Erlösung» (2013), «Simeliberg» (2015) et «Glanz und Schatten» (2017), il est également cofondateur du projet «Babelsprech zur internationalen Förderung junger Poesie», qu’il contribua à diriger jusqu’en 2015. Depuis 2013, Michael Fehr est en outre juré du concours littéraire Treibhaus.

J’ai passé un mois en Inde et au Sri Lanka en tant qu’auteur et performer. Ma perception est un important pourvoyeur pour mes pensées ainsi que l’imaginaire qui s’en cristallise et qui m’est sacré parce qu’il me rend mobile, et par là même vivant, au-delà de ce que l’expérience me permet d’apprendre, de comprendre et de maîtriser. Dans cette perspective, l’abandon à l’étonnement est essentiel, puisque l’étonnement précède le jugement, l’appréciation d’une situation et la réaction qu’elle engendre, permettant à la situation d’apparaître dans toute l’étendue de son potentiel, et justement pas encore dans une certitude aboutie.

C’est précisément pour cette raison que je considère le voyage comme une composante essentielle de l’activité littéraire, puisque la quête intentionnelle de l’insolite nous plonge dans un étonnement qui se traduit par cette expérience ouverte qui peut à son tour virer à l’imaginaire d’où jaillit un récit qu’on peut raconter et qui donnera un livre à lire. Ni l’histoire, ni le livre ne sont péremptoires, mais bel et bien créés pour exposer et déployer cette chose que la lectrice ou le lecteur recherche justement ou qui la ou le touche pile au bon moment.

Texte de Michael Fehr en Allemand (PDF)

Séjour au Sangam House de Bangalore, Inde

Grâce au soutien de Pro Helvetia New Dehli, Michael Fehr a effectué un séjour de quatre semaines au Sangam House de Bangalore en janvier 2017. Dans le cadre de cette résidence, il a participé au Galle Literary Festival 2017 au Sri Lanka.