Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

CROSSROADS

CROSSROADS – la conférence

conference_crossroads

La conférence a lieu au:

Kollegienhaus de l’Université de Bâle
Petersplatz 1 (Aula)
4051 Bâle
Google Maps

Biographies

La liste des intervenants à la conférence et aux «conversations»

PDF

Si elle constitue une part essentielle du bien-être général de toute communauté, la culture représente bien plus que la seule protection du patrimoine. Les acteurs artistiques font office de miroirs, d’interprètes, de critiques, d’éclaireurs, d’architectes et de pionniers de la société. Potentiellement, leur activité fournit des réponses aux défis mondiaux toujours plus nombreux et plus complexes, qu’ils soient de nature écologique, économique, politique ou sociale. Partant d’exemples concrets, la conférence met en lumière le rôle important de l’art et de la culture ainsi que les enjeux qui leur sont liés; en outre, elle se penche sur la manière dont les institutions d’encouragement peuvent réagir à ces enjeux.

La conférence se déroule en anglais.

Jeudi 8.2.2018

8h30–9h00
Inscription & café

09h00–9h50
Ouverture et mot de bienvenue

Avec Philippe Bischof (Directeur, Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, Suisse) / Tatjana von Steiger Weber (Suppléante Vice-Directeur DDC, Suppléante Chef du domaine Coopération globale, Suisse) / Elisio Macamo (Professeur associé, Centre d’Etudes Africaines, Univesité de Bâle, Suisse) /Rima Mismar (Directrice executive, Arab Fund for Arts and Culture, Liban)

10h00–11h30
Les droits culturels sous pression – observations du point de vue de l’art contemporain

Les droits culturels ont généralement beau passer pour une partie intégrante des droits humains universels, de grandes différences régionales subsistent toutefois quant au degré de leur reconnaissance et de leur protection. Le fait de garantir ces droits – qui comportent entre autres l’accès et la participation aux activités culturelles, la diversité ainsi que la liberté d’expression – exerce un impact direct sur le monde de l’art contemporain. Dans quelle mesure la promotion internationale contribue-t-elle à la protection des droits culturels et quel sera son rôle dans ce domaine à l’avenir?

Modéré par Céline Yvon (Conseillère, art et changements sociaux, Suisse)

Avec Patrice Meyer-Bisch (Coordonnateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme (IIEDH), et chaire UNESCO des droits de l’homme et de la démocratie, Université de Fribourg, Suisse) / Abdullah Al Kafri (Directeur exécutif, Ettijahat – Independent Culture, Liban) / Folankunle Oshun (Commissaire d’exposition, le Nigeria)

12h45–14h15
Comment parler des sujets tabous?

Les minorités démographiques, ethniques, religieuses et sexuelles se voient souvent confrontées à la marginalisation, à la violence et à l’oppression – thèmes qui inspirent de nombreux artistes contemporains. Lorsque les conditions cadre (politiques) évoluent, des stratégies et des formats spécifiques s’imposent pour rendre ces contenus accessibles à un large public. A quoi ressemblent ces stratégies et quels sont les obstacles que doivent affronter les artistes impliqués dans ces thèmes?

Modéré par Sophie Vögele (Collaboratrice scientifique, Institut Art Education – Département Cultural Analysis, Université des Arts de Zurich, Suisse)

Avec Lineo Segoete (Ecrivain, chercheuse, photographe et archiviste, Lesotho) / Yvonne Wilhelm (Artiste (knowbotiq) et chercheuse à l’IFCAR, Institute for Contemporary Art Research à l’Université des Arts de Zurich, Suisse) / Nina Bandi (Philosophe et doctorante, Ecole d’art et de design Lucerne, Suisse) / Mandeep Raikhy (Danseur et chorégraphe, Inde)

14h45–16h15
Culture, politique et pouvoir

L’art et la politique sont étroitement liés. Les artistes manifestent souvent une voix critique à l’égard du discours politique, bousculant les normes et les dogmes établis de leurs œuvres, remettant en question nos points de vue et pratiques politiques en nous révélant des perspectives inédites et des voies alternatives.

Modéré par Federica Martini (Historienne de l’Art et commissaire d’exposition, Doyenne des Arts Visuels à l’ECAV/Sierre, Suisse)

Avec Y. S. Alone (Professeur, Art et Esthetique, Université Jawaharlal Nehru New Delhi, Inde) / Ragheda Andoni (National Program Officer, Direction du développement et de la coopération (DDC), Bureau de coopération Cisjordanie et Gaza) / Emma Wolukau-Wanambwa (Artiste et chercheuse, Royaume-Uni, Norvège, Ouganda) / Lindsey Doyle (Stratégie et développement, Media + Arts for Peace Initiative, Etats-Unis) / Adel Abel Wahab (Directeur artistique, Festival Theater is a Must, Égypte )

Vendredi 9.2.2018

8h30–9h00
Inscription & café

9h00–10h30
Créer des contextes sûrs: une base pour l’art indépendant

Dans les contextes caractérisés par un sérieux manque d’espace pour la création et l’exposition d’œuvres artistiques, ou dont les institutions privilégient les petites élites, de nombreux artistes s’approprient des espaces informels ou publics pour présenter leurs travaux. Ce faisant, ils permettent l’émergence d’espaces, de publics, de réseaux et de scènes insolites, au-delà des structures formelles.

Modéré par Rahel Leupin (Doctorante en «Performance Design», Roskilde University, Danemark)

Avec Mantse Aryeequaye (Directeur, Festival Chale Wote, Ghana) / Sofiane & Selma Ouissi (Co-fondateurs, Dream City, Tunisie) / Jelili Atiku (Artiste en résidence et professeur assistant au sein du departement Africana Studies/Brown Arts Initiative, Brown University, Providence, Etats Unis) / Laza (Directeur, Rencontres du Film Court de Madagasikara, Madagascar)

11h00–12h30
L’univers numérique – risques et opportunités de l’espace virtuel pour l’art

Si l’espace numérique – ou virtuel – a entraîné des bouleversements profonds dans les domaines de la communication, de la gestion du savoir et du réseautage, il a aussi donné lieu à une foule de possibilités inédites pour la création artistique et sa diffusion. Comment s’orienter dans cet espace? Quelles opportunités et quels risques recèle-t-il?

Modéré par Akshay Pathak (Directeur, Pro Helvetia New Delhi, Inde)

Avec Emilie Bujès (Directrice artistique, Visions du Réel, Nyon, Suisse) / Achal Prabhala (Ecrivain, Inde) / Jamal Nxedlana (Co-fondateur et directeur artistique, Bubblegum Club, Afrique du Sud) / Darija Medic (Coordinatrice de projet Arts numériques, DiploFoundation, Suisse)

13h45–15h15
Art et politique du développement: quel rapport?

Pourquoi le soutien d’une scène culturelle indépendante et dynamique constitue-t-il un objectif rentable pour la coopération au développement? Quels en sont les défis, et quelles pratiques y ont fait leurs preuves? Dans quelle mesure la coopération au développement peut-elle contribuer à établir un secteur culturel indépendant et comment optimiser les conditions politiques requises à cette fin? Quels aspects faut-il prendre en compte lors de l’encouragement d’artistes au niveau international?

Modéré par Rahel Leupin (Doctorante en «Performance Design», Roskilde University, Danemark)

Avec Regula Gattiker (Consultante senior Conflict Transformation, Helvetas, Suisse) / Anmol Vellani (Fondateur, Indian Foundation for the Arts, Inde) / Gertrude Flentge (Programme Manager, Fondation DOEN, Hollande), Romain Darbellay (Directeur de Coopération, Ambassade de Suisse en Tunisie)

15h45–16h15
Conclusion de la conférence

Avec  Christoph Keller (Responsable du département culture et société, SRF2, Switzerland)