Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Design

London Design Biennale 2018

Swiss Participation “Body of us” @ London Design Biennale 2018 © Stefan Schmidlin

Emotional States

Participation suisse
«Body of us»

4. – 23. 9. 2018
Somerset House, London (UK)

Contributeurs et contributrices: Jamie Allen, Paul Boshears, Morgan Brown, Julia Freyhoff, Bernhard Garnicnig, Corinne Gisel, Fabian Harb, Nina Jaeger, Rebekka Kiesewetter, Kaja Kusztra, Vanessa Lorenzo, Matthias Maurer, Raphaëlle Mueller, Nina Paim, Lukas Popp, Fabian Ritzi, Maximilian Thoman, Kirsty White
Installation: Lorenzo Mueller, Raeuber&Stehler & Kaja Kusztra
Publication: continent.
Responsable de production Londres: Kirsty White
Design site web: common-interest in collaboration with Dinamo
Programmation site web: Morgan Brown
Curatrice: Rebekka Kiesewetter

Initié par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia en collaboration avec Présence Suisse et l’Ambassade de Suisse au Royaume-Uni.

Soutenu par le Swiss Cultural Fund UK.

Communication: MAY Concepts Ltd.

Informations aux médias: Lisa Stadler, Pro Helvetia,
+41 44 267 71 51, lstadler@prohelvetia.ch

Du 4 au 23 septembre 2018 aura lieu la deuxième édition de la London Design Biennale, durant laquelle 40 pays et villes exposeront au Somerset House. Pour répondre au thème Emotional States, la Suisse présentera  «Body of us», un projet de la curatrice Rebekka Kiesewetter. Pour sa deuxième édition, la London Design Biennale explore la manière dont le design influence tous les aspects de notre vie, nos émotions, notre être et nos expériences.

Contribution suisse: Body of us

La curatrice Rebekka Kiesewetter a été chargée de la contribution suisse. Avec son équipe, elle présentera à la Somerset House «Body of us», une mise en scène des relations d’amitié comme élément fondamental de la vie en commun. L’être humain n’est pas isolé dans sa traversée de l’existence, au contraire, il est et se développe à travers et avec ses relations avec d’autres personnes, d’autres êtres ou choses. Ces réseaux de relations sont du reste exclusifs, car chaque «nous» se définit par rapport à un «eux» – «les autres», «les étrangers» – dont il se démarque. «Body of us» illustre cette pensée par une installation consistant en une gigantesque boîte de Petri contenant des souches bactériennes recueillies sur les membres de l’équipe de «Body of us» et dans la salle d’exposition. Ce microcosme vivant est l’occasion pour les visiteuses et visiteurs d’observer les relations en perpétuel changement entre l’être humain et son environnement. La réalisation comprend également une installation audio, une plateforme en ligne et une publication. L’ensemble invite à poursuivre la réflexion sur le sujet.

Impressions

 

La curatrice Rebekka Kiesewetter et les collaborateurs de l’exposition «Body of us» travaillent sur cette question depuis novembre 2017: «Qui est nous (we) quand nous parlons de nous (us)?» Nous les avons rencontrés à la fin du mois de mai, lors de l’un de leurs workshops de préparation à l’Institut Da à Bâle.

Remerciements à l’ Institut du design expérimental et des cultures des médias FHNW HGK Bâle, le Stadtwerkstatt Basel et Hackuarium Biohackerspace pour leur accueil.