Nos bureaux et partenaires dans le monde

COINCIDENCIA – Echanges culturels Suisse-Amérique du Sud

Résidence Simetría 2019

Nicole L'Huillier, «El Poema de la Fábrica Cósmica», ALMA (Chile)

CERN (CH) et ALMA (CL)

Deux centres de recherche se sont associés afin de mettre sur pied la résidence Simetría, organisée par la Corporación Chilena de Video y Artes Electrónicas CChV avec le soutien de:

COINCIDENCIA – Echanges culturels Suisse – Amérique du Sud de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et le Ministry of Cultures, Arts and Heritage du Chili

Certaines disciplines sont destinées à explorer les aspects les plus fondamentaux de l’existence ainsi que les secrets de l’origine de l’univers – et par là même, la vie en tant que telle. C’est le cas de l’art et des sciences qui, bien que fréquemment perçus comme antagonistes, sont tous deux dédiés à la création.

Partant de cette base, deux centres de recherche de renommée mondiale se sont associés en 2018 pour créer un programme de résidence artistique en Suisse et au Chili, établissant ainsi un lien entre l’Europe et l’Amérique latine. L’un de ces centres est le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire à Genève, qui possède le plus grand laboratoire de particules fondamentales au monde. Le partenaire du CERN est l’Atacama Large Millimeter Array (ALMA). Situé au nord du Chili, c’est le centre astronomique terrestre le plus onéreux à ce jour.

La résidence Simetría a pour objectif d’instaurer et mettre à disposition des espaces propices à la recherche, à la création et au dialogue interdisciplinaire entre les différents domaines de recherche associés ainsi que les pays et les organisations impliqués.

Du millibar au décibel

Nicole L'Huillier

Artiste transdisciplinaire originaire de Santiago (CHL), Nicole L’Huillier vit actuellement à Boston (USA).

A la croisée de la musique, de l’art, de l’architecture, des sciences et de la technologie, ses travaux visent à interroger les conventions de la perception et àinaugurer la possibilité d’imaginations nouvelles. Nicole fait partie du MIT Media Lab Space Exploration Initiative, où elle explore les formes expérimentales et les implications de l’art, de l’expression et de la culture dans l’espace. Elle est également musicienne expérimentale, batteuse, amatrice de synthés et membre du duo pop spatial Breaking Forms.

-> nicolelhuillier.com

Nicole L’Huillier a eu l’occasion de participer à la résidence chilienne. Ses recherches portent sur l’exploration sonore dans l’espace et la manière dont la rencontre entre art, sciences, technologie et musique permet une réflexion au-delà de nos limites terrestres.

Lors de son séjour au CERN et à l’ALMA, les travaux de l’artiste ont porté sur des sons inaudibles rendus audibles grâce à un instrument de sa création nommé PARACANTORA (Parasito Ambiental Ruidoso Amplificador Canalizador de Agentes Ninguneados Transducidos Ofreciendo Rituales Auditivos). L’instrument comporte divers capteurs environnementaux (pression atmosphérique, altitude, température, accélération, champs électromagnétiques, anémomètres, lumière, intervalles et vibrations). En temps réel, ces derniers sont transformés en une pléthore de sons permettant une représentation musicale du lieu – autrement dit, une sorte de poème de la toile cosmique qui nous entoure.

PARACANTORA dispose de six microphones indépendants qui diffusent le son sur place, ainsi que d’un système d’enregistrement permettant de documenter la performance. Durant ses séances de performance/enregistrement, une batterie lui permet en outre de visiter des lieux extrêmes.

Dans les deux vidéos suivantes, vous entendez les enregistrements effectués par PARACANTORA dans les profondeurs terrestres près du Grand collisionneur de hadrons ALICE du CERN, ainsi que dans le vaste espace qui entoure l’ALMA.

 


La lumière à portée de main

Alan Bogana (*1979)

Artiste transdisciplinaire originaire de Genève, Suisse.

Son travail artistique comprend la sculpture, l’infographie, les médias basés sur des paramètres temporels ainsi que l’holographie. Les œuvres qui en résultent sont généralement présentées sous forme d’installations.

Alan Bogana a obtenu un diplôme en arts visuels à HEAD – Haute école d’art et de design Genève avec une spécialisation en infographie et méthodes de recherche artistiques à la Haute école d’art de Zurich (ZHdK).

-> alanbogana.com

Du côté suisse, c’est l’artiste transdisciplinaire Alan Bogana qui a été sélectionné pour la résidence Simetría. Au cours de ces dernières années, son travail s’est concentré sur l’étude de la lumière et ses interactions – aussi bien réelles que fictives – avec la matière. Il aborde ce large champ d’études via divers outils tels que l’infographie, avec la simulation de phénomènes impossibles, ou les manipulations de matériaux translucides, phosphorescents et holographiques. A travers des superstructures à grande échelle, des espaces d’exposition s’unissent pour donner lieu à un univers propre, entre laboratoire expérimental et cabinet de curiosités.

Selon lui, les résultats de la résidence de Bogana sont incomplets:, le chemin qui mène à l’œuvre achevée est encore long et impliquera des recherches et des expérimentations intenses. Quoi qu’il en soit, l’attente en vaudra sans nul doute la peine.