Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Histoire

Pro Helvetia marque la politique culturelle suisse de son empreinte depuis 1939. Initiée par le Conseil fédéral à la veille de la Seconde Guerre mondiale, elle est d’abord un groupe de travail pour la «défense spirituelle» contre l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste. Elle intègre ses premiers deux bureaux d’Hirschengraben à Zurich en 1940.

En 1949, Pro Helvetia est transformée en une fondation de droit public. Son mandat consiste à préserver et à défendre la culture suisse, à la diffuser à l’étranger et à la promouvoir au sein du pays. En 1965, ses tâches et son organisation sont ancrées dans la loi, les activités internationales de la fondation ne cessant de gagner en importance.

Vers le milieu des années 1980, Pro Helvetia commence à s’exporter à l’étranger. Ainsi, en 1985, elle ouvre sa première antenne hors des frontières nationales, le Centre culture suisse de Paris, puis en 1988 un bureau de liaison au Caire. Par la suite, la Fondation étend son réseau de bureaux de liaison et d’institutions dans le monde entier.

Dès sa création, Pro Helvetia adapte ses tâches et son organisation aux changements et besoins sociaux et culturels. Ainsi, en 2009, à l’occasion de ses 70 ans d’existence, l’historienne Rahel Bühler écrit: «La critique a souvent été un moteur de changement, elle a poussé Pro Helvetia à adapter à une situation nouvelle son organisation, sa communication et les moyens qu’elle y consacre».

En 2012, la Loi sur l’encouragement de la culture entre en vigueur. Le Conseil de fondation est ramené de 25 à 9 membres. Pour la première fois, les pouvoirs stratégique et opérationnel sont clairement répartis entre le Conseil de fondation et le Secrétariat. Autre nouveauté, le «Message pluriannuel sur le financement des activités culturelles de la Confédération» (Message culture) définit et fixe les moyens financiers alloués à la Fondation.

Pour en savoir plus sur l’histoire de Pro Helvetia, consultez notre chronologie

Bibliographie:

Ursula Amrein: «Los von Berlin!» Die Literatur- und Theaterpolitik der Schweiz und das Dritte Reich. Chronos, Zürich 2004.

Claude Hauser/Bruno Seger/Jakob Tanner et al.: Entre culture et politique. Pro Helvetia de 1939 à 2009. Pro Helvetia/Editions Neue Zürcher Zeitung/Editions Slatkine, Genève 2010.

Thomas Kadelbach: «Swiss Made». Pro Helvetia et l’image de la Suisse à l’étranger (1945-1990). Editions Alphil, Neuchâtel 2013.

Georg Kreis: Vorgeschichten zur Gegenwart. Ausgewählte Aufsätze, Band 2. Schwabe, Basel 2004.

Pauline Milani: Le diplomate et l’artiste. Construction d‘une politique culturelle Suisse à l’étranger (1938-1985). Editions Alphil, Neuchâtel 2013.

www.spiegelderwelt.ch