Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Bilan de Pro Helvetia pour l’exercice 2007

Publié le 22.04.2008

La Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia a prouvé en 2007 que ses efforts pour alléger son administration portent leurs fruits. Elle a reçu pour cet exercice une contribution fédérale de 32 millions de francs et en a utilisé 14,7% pour ses dépenses administratives. Le reste a été investi dans des projets culturels et des initiatives culturelles propres. Parmi ces dernières, le programme «echos» consacré à la culture populaire ainsi que «La belle voisine», un programme d`échanges avec la France. Le contexte dans lequel Pro Helvetia évolue a quant à lui été marqué par le débat autour des lois sur la culture.

En 2007, Pro Helvetia a attribué des contributions de soutien pour 21,8 millions de francs. Elle a investi 5,4 millions de francs dans ses prestations culturelles propres, dont les activités des permanences, la mise en œuvre de programmes ainsi que l`élaboration et la diffusion d`informations culturelles sur la Suisse. Les frais administratifs se sont élevés à 4,7 millions de francs. Le programme «La belle voisine» a permis de renforcer les liens culturels avec la France. De janvier à mars 2007, plus de 300 artistes suisses ont ainsi participé à 160 événements dans la région Rhône-Alpes. Avec «echos – culture populaire pour demain», lancé il y a plus d`un an, Pro Helvetia prépare en collaboration avec 15 cantons l`encouragement futur de la culture populaire.

Des marges financières réduites
Le crédit cadre 2007 était de 32 millions de francs, soit un million de moins que le mon-tant prévu au plan financier de la Confédération, et un million de moins que pour l`exercice précédent. La Fondation, tout en parvenant à réduire encore une fois ses dépenses en chiffres absolus, n`a pas pu éviter de voir leur part au budget remonter légèrement de 14,4% à 14,7%. La raison en est que la réduction a été décidée à court terme et n`a pas pu être compensée par d`autres mesures d`économie. Des directives fédérales en ma-tière administrative, concernant le changement de système de la caisse fédérale de pen-sion Publica, la compensation du renchérissement pour le personnel ainsi que les charges dues aux systèmes de contrôle, réduisent encore la marge de manœuvre financière de la Fondation. Depuis début 2008, Pro Helvetia applique en matière de reddition des comptes les standards ZEWO fixés à l`intention des organisations à but non lucratif et compte ainsi parvenir à une gestion encore plus claire de ses coûts.

Perspectives d`avenir
L`attention se concentre sur la future Loi sur l`encouragement de la culture (LEC) et la révision de la Loi sur Pro Helvetia présentées au Parlement. La Fondation espère que les deux objets seront traités aussi rapidement que possible et de manière à ce qu`elle conserve son autonomie et gagne en souplesse.

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, cheffe Communication, Tél. +41 44 267 71 39, fax +41 44 267 71 06, sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia du 22 avril 2008