Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Culture populaire: nouveau modèle d’encouragement de la relève

La Communauté d’intérêts pour la culture populaire, dont le siège se trouve à Altdorf, se verra attribuer, par la Fondation suisse pour la culture, un mandat de prestations destiné notamment à la relève. La Fondation versera un subside annuel de 100 000 francs dans un fonds géré par la Communauté. Considéré comme un projet pilote, ce fonds sera, dans un premier temps, limité à trois ans.

Jodleuses, musiciens, groupes de costumes traditionnels, chœurs, lanceurs de drapeaux: plus de 300 000 personnes actives sont affiliées aux dix associations nationales regroupées sous l’égide de la Communauté d’intérêts pour la culture populaire en Suisse et au Liechtenstein. A l’occasion de leur assemblée générale à Olten, la Communauté et la Fondation suisse pour la culture signeront aujourd’hui une convention de prestations: par le biais de ce projet pilote limité à trois ans, Pro Helvetia délègue à la Communauté d’intérêts pour la culture populaire (www.volkskultur.ch) l’encouragement des projets nationaux des diverses associations de culture populaire.

Ce sont les amateurs qui font vivre la culture populaire

La récente loi sur l’encouragement de la culture a attribué, l’an dernier, un nouveau mandat à Pro Helvetia: encourager la relève. Comme en général, la culture populaire n’est pas le fait de professionnels, la Fondation ne peut user envers eux des critères qu’elle applique dans les autres domaines artistiques. Et en particulier, en ce qui concerne la relève, définie par Pro Helvetia comme englobant les jeunes artistes durant les cinq premières années consécutives à la fin de leurs études. Le partenariat avec la Communauté d’intérêts pour la culture populaire permettra de s’acquitter malgré tout de cette tâche, d’une manière appropriée et efficace. Un «Fonds Pro Helvetia pour la culture populaire» sera mis en place, que Pro Helvetia alimentera de 100 000 francs par an de 2013 à 2015. Pour évaluer les requêtes, la Communauté d’intérêts pour la culture populaire a institué un jury de spécialistes indépendants. En font partie Isabelle Raboud-Schüle (Bulle), André Ducret (Pont-la-Ville) et Josef Schuler (Altdorf), sous la présidence de Hansruedi Spichiger (Berne). Pro Helvetia y siègera également, mais sans droit de vote. Le secrétariat du fonds sera assuré par la Maison de la culture populaire d’Altdorf.

Individus, groupes ou festivals continueront d’adresser leurs requêtes pour des projets de culture populaire directement à la Fondation suisse pour la culture au moyen de www.myprohelvetia.ch.

Renseignements aux médias: Isabel Drews, Communication,

Tél. +41 44 267 71 51, Fax +41 44 267 71 06, idrews@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 22.02.2013