Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Des visages nouveaux au Conseil de fondation de Pro Helvetia

 

Publié le 14.01.2010

 

Le Conseil fédéral a renouvelé le Conseil de fondation de Pro Helvetia. Celui-ci regroupe 25 spécialistes, dont six sont nommés pour la première fois. Dans sa nouvelle composition, il continue à assurer une forte représentation des minorités. À l’entrée en vigueur de la Loi sur l’encouragement de la culture en 2012, il fera place à un Conseil plus réduit assisté d’une Commission d’experts distincte.

  • Le musicologue zurichois Dieter Ringli, 42 ans, est le premier spécialiste de musique populaire à faire son entrée au Conseil. Sa nomination fait suite à l’adjonction en 2008 de la culture populaire parmi les tâches de la Fondation. Dieter Ringli est professeur d’ethnologie de la musique et d’esthétique de la culture pop dans deux hautes écoles; c’est aussi un fin connaisseur de musique populaire.
  • Isabelle Mili, Genevoise de 53 ans, a une connaissance approfondie de la musique contemporaine et du théâtre musical; médiatrice musicale accomplie, elle est depuis 2007 présidente du Conseil suisse de la musique.
  • Thomas Meyer est considéré comme un généraliste de la musique classique. Comme musicologue et journaliste à Radio DRS 2, au Tages Anzeiger et pour différentes revues, il suit l’actualité musicale depuis plus de 30 ans.
  • Romana Walther, née en 1977 dans le Val Bregaglia, entre au Conseil comme spécialiste du théâtre et de la danse. Déléguée culturelle de Pro Grigioni Italiano, elle s’engage pour les échanges entre régions de montagne et centres urbains.
  • Le Tessinois Boris Magrini, 34 ans, est l’un des commissaires d’expositions indépendants les plus réputés de la jeune génération. Il a travaillé jusqu’en 2009 pour l’espace d’art «I Sotterranei dell’Arte» de Monte Carasso, une plateforme importante pour les jeunes artistes du Tessin.
  • En la personne de Felix Uhlmann, c’est une autorité en droit que gagne le Conseil de fondation. Ce Bâlois de 41 ans est professeur de droit public et administratif à l’Université de Zurich. Il s’est occupé à maintes reprises de questions concernant la liberté de l’art et l’encouragement de la culture.

La liste complète des membres du Conseil se trouve sous www.prohelvetia.ch.

Dernière ligne droite

Le Conseil de fondation ainsi recomposé ne restera toutefois en fonction que deux ans. La Loi sur l’encouragement de la culture que les Chambres ont adoptée en décembre entrera en effet en vigueur en 2012. Selon cette nouvelle loi, le Conseil de fondation sera réduit à neuf membres et ne s’occupera plus que de questions stratégiques. Il sera appuyé par une commission indépendante de 13 experts chargée d’émettre des avis sur les requêtes et projets. L’organisation de la Fondation gagnera ainsi en souplesse.

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, Cheffe Communication tél. +41 44 267 71 39, fax +41 44 267 71 06, sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 14 janvier 2010