Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Histoires des NLFA: Pro Helvetia propose un volet littéraire en lien avec les chantiers du Gothard et du Lötschberg

Publié le 30.08.2005

Le 10 septembre 2005 verra le lancement des Voyages littéraires au travers des NLFA avec la présentation à Loèche/VS de textes écrits dans le cadre du projet via litterale par Lavinia Greenlaw (GB), Daniel de Roulet (CH), Martin Mosebach (D) et Felicitas Hoppe (D) sur les chantiers du siècle. via litterale est le volet littéraire de Gallerie 57/34,6 km, le programme culturel que la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia a conçu pour accompagner pendant plusieurs années la construction des NLFA et qui met actuellement l’accent sur la littérature. Le projet prévoit cinq éléments qui, réalisés jusqu’en 2006 par l’association p&s – netzwerk kultur, donneront un éclairage littéraire au thème de la mobilité.

Depuis toujours, la littérature rend compte des grands desseins ou épopées qui occupent l’homme et le fascinent. Parmi ceux-ci, la traversée des Alpes occupe une place de choix et la construction en cours des Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA) a justement entraîné l’ouverture des chantiers du siècle au Gothard et au Lötschberg. Dans le cadre du projet littéraire via litterale, des écrivaines et écrivains étudient cette grande réalisation technique dans sa dimension humaine. Le coup d’envoi du projet sera la séance de lecture qui, le 10 septembre 2005 à Loèche/VS, accompagnera la remise du Spycher: Literaturpreis 2005. Les lauréats, Lavinia Greenlaw (GB), Daniel de Roulet (CH), Martin Mosebach (D) et Felicitas Hoppe (D) liront des textes de leur plume traitant des NLFA.

via litterale – cinq projets à l’enseigne de Littérature et mobilité

À l’invitation de Pro Helvetia, l’association p&s – netzwerk réalisera jusqu’en 2006, dans le cadre de via litterale, cinq projets d’inspiration littéraire:

Transversales alpines – voyages littéraires au travers des NLFA

Connecting Europe – la traduction en débats

Le tunnel – l`installation artistique

Un coup de fil suffit – histoires à consommer chez soi

via litterale – la rencontre littéraire au portail nord du Gothard

La traduction comme moyen de renforcer la cohésion culturelle

Les traductions permettent de faire lire des œuvres littéraires d’une aire linguistique à l’autre et au-delà des frontières. Elles franchissent de ce fait aussi les frontières culturelles et contribuent à renforcer la cohésion de la Suisse. Le titre choisi pour la série de débats en la matière, Connecting Europe, rappelle l’importance de la traduction littéraire pour une Europe qui se construit sur la diversité culturelle. La série a déjà commencé avec le débat Traduire en Suisse, qui a eu lieu ce printemps à la BuchBasel avec la participation d’Egon Ammann, Erica Benz, Marion Graf et Yla von Dach sous la direction de Charles Clerc. Elle se poursuivra le 15 septembre avec Le plurilinguisme, une utopie?, une discussion qui se tiendra à Bienne à la Maison du Peuple. D’autres débats et deux ateliers sont encore prévus en Romandie et au Tessin.

Un coup de fil suffit — histoires à consommer chez soi

Le Service des histoires à consommer chez soi sera opérationnel à partir de juin 2006. Dans le rôle de livreurs d’histoires à domicile, des comédiennes et comédiens se tiendront prêts, sur appel, à délivrer dans les salons les anciennes légendes des Alpes. Installés sur les canapés des amateurs de littérature, ils narreront, sous forme de textes longs ou brefs, en prose ou en vers, des épisodes de l’ancien temps ou les actualités de l’endroit.

Le clou en juin 2006

Le clou de via litterale sera une manifestation qui, en juin 2006, reprendra à Altdorf et Erstfeld toutes les composantes du projet. Intitulée «via litterale — la rencontre littéraire au portail nord du Gothard», elle est conçue pour intéresser un large public. La partie prévue à Erstfeld, réalisée en collaboration avec Alptransit SA, sera l’occasion de s’informer sur l’état des travaux de construction des NLFA. La soirée littéraire, elle, aura lieu à Altdorf. La manifestation marquera par ailleurs la mise en fonction du Service des histoires à consommer chez soi et comprendra également le vernissage de l’installation Le Tunnel. Elle verra enfin la présentation du numéro spécial que Via, le magazine des CFF, publiera avec des textes écrits dans le cadre de via litterale.

24 heures sur 24, des informations constamment mises à jour sur www.pro-helvetia.ch/vialitterale

Gallerie 57/34,6 km — via litterale

Le Gothard et le Lötschberg voient actuellement la construction des ouvrages du siècle dans la région, les NLFA. Dans quelques années, le tunnel du Gothard, le plus long tunnel ferroviaire du monde (57 km, achèvement prévu en 2014), et celui du Lötschberg (34,6 km, achèvement prévu en 2007) relieront la Suisse au réseau européen des trains à grande vitesse. Les deux grands ouvrages ne sont pas seulement des réalisations techniques, ils modifient le paysage, favorisent la mobilité, mettent en mouvement le quotidien lui-même.

La Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia a lancé le programme Gallerie 57/34,6 km en 2001 pour accompagner la construction des NLFA. Gallerie 57/34,6 km sert de cadre pour des réalisations artistiques et culturelles dont le but est de faire percevoir aussi largement que possible à la population les transformations que la réalisation de ces ouvrages entraîne dans la société. via litterale est le volet littéraire du programme qui, en 2005 et 2006, met précisément l’accent sur la littérature avec des manifestations à l’enseigne de Littérature et mobilité. L’organisation de via litterale est assurée par l’association p&s – netzwerk kultur.