Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

L’Italianità en Suisse: une coopération culturelle qui dure

Sion accueillait le 7 septembre une centaine de représentants du monde culturel, politique et de la communauté italophile et italophone de Suisse. Au cœur des débats: l’italianité. La conseillère d’Etat valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten a ouvert une table ronde dédiée entièrement à ce sujet reconnu comme tradition vivante dans son canton en 2012. Organisée par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et le Service de la culture de l’Etat du Valais, la rencontre «Italianità e(s)t Suisse» a été retransmise dans son intégralité par une radio temporaire installée sur les lieux.

Quel type d’italianità existe réellement en Suisse et combien y en a-t-il ? C’est de ces questions et de bien d’autres encore qu’une centaine d’acteurs des milieux culturel, politique et associatif ont débattu le 7 septembre 2016 à la Médiathèque Valais de Sion. Parmi eux, plusieurs groupes d’intérêt dont l’intergroupe parlementaire Italianità, l’Association Italia-Valais ou encore Coscienza svizzera ont souligné les multiples facettes de l’italianité en Suisse, tout en les confrontant aux questions identitaires au cœur du débat politique.

Tradition vivante en Valais

L’événement a voulu marquer d’abord son empreinte dans le contexte régional. Le Valais est en effet le canton qui avait proposé de retenir l’italianità dans la Liste nationale des traditions vivantes, chose faite en 2012. La conseillère d’Etat Esther Waeber-Kalbermatten était là pour le rappeler. Son intervention a introduit la table ronde, au même titre que celle du président de Pro Helvetia Charles Beer dont le discours a abordé l’italianité dans une perspective nationale: «L’italianità est ancrée dans la réalité sociale en Suisse depuis l’époque des grands chantiers industriels. Aujourd’hui, elle fait partie de notre réalité historique, sociale, culturelle et politique».

Sous le titre clin d’œil «Italianità e(s)t Suisse», cette rencontre bilingue a été ainsi l’occasion de rappeler les multiples rapports existant entre la Suisse et il Bel Paese, les faits historiques qui les unissent ainsi que la situation actuelle sur le front de l’émigration. La rencontre était le dernier rendez-vous du programme initié en 2013 par Pro Helvetia «Viavai – Contrabbando culturale Svizzera-Lombardia» (www.viavai-cultura.net). «Viavai»  a visé à renforcer la coopération entre les acteurs culturels situés à la frontière entre l’Italie et la Suisse, respectivement entre la Lombardie et les cantons du Valais et du Tessin, ainsi que la ville de Zürich.

Les discussions, interviews et témoignages ont fait l’objet d’une retransmission en direct par la radio nomade Radio Tramontana. Ils peuvent être écoutés ou réécoutés à l’adresse www.radiotramontana.cc.

Renseignement pour les médias: Romain Galeuchet, Communication,

Tél. +41 44 267 71 32, rgaleuchet@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 07.09.2016