Nos bureaux et partenaires dans le monde

Jean-Marc Diébold sera le nouveau directeur du Centre culturel suisse de Paris

Dès le 1er octobre 2018, le Centre culturel suisse (CCS) de Paris aura un nouveau directeur: Jean-Marc Diébold succédera à Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser qui, depuis 2008, ont contribué avec succès au développement du CCS en tant que centre culturel pluridisciplinaire. Jean-Marc Diébold est actuellement responsable du Bureau du Théâtre et de la Danse à l’Institut français d’Allemagne à Berlin. De nationalité française, il a grandi en Suisse, étudié à Lausanne et à Genève, où il a réalisé ses premières expériences artistiques. Lors de ses engagements ultérieurs en France et en Allemagne, il est resté étroitement lié à la scène culturelle suisse.

Depuis plus de 30 ans, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia dirige le Centre culturel suisse au cœur du quartier du Marais à Paris. La fondation a nommé Jean-Marc Diébold à la tête de cette institution culturelle de renom pour le 1er octobre 2018. Diébold succèdera ainsi à Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser, dont le contrat parvient à échéance après dix années couronnées de succès. Les deux directeurs assumeront la responsabilité de la programmation jusqu’à fin 2018. Jean-Marc Diébold se chargera aussi bien de la direction artistique qu’administrative du Centre culturel suisse. Afin de compléter son profil programmatoire, il engagera en outre une curatrice ou un curateur pour l’art contemporain.

Plus de 110 candidatures de toute la Suisse ainsi que de l’étranger ont été déposées pour le poste de directeur du CCS. Le processus de sélection a été effectué par une commission électorale constituée de la direction Pro Helvetia ainsi que de membres du secrétariat et de la commission d’experts. «Avec Jean-Marc Diébold, nous bénéficions d’une personnalité dirigeante avec un excellent parcours pour le CCS. Il entretient des relations étroites avec la Suisse, dispose d’un large réseau ainsi que d’une expérience de longue date dans le domaine de la programmation et de la gestion d’institutions culturelles. Il possède également d’excellentes connaissances en matière de promotion et de soutien d’acteurs culturels dans un contexte international», explique Sabina Schwarzenbach, directrice ad interim de Pro Helvetia.

De nationalité française, Jean-Marc Diébold (1966 à Auxerre/F) a grandi en Suisse romande. Il a étudié les sciences politiques, les relations internationales et l’histoire générale à Lausanne et à Genève. Il a démarré sa carrière professionnelle en tant que co-directeur du Théâtre La Grange de Dorigny, qui appartient à l’Université de Lausanne. Il a ensuite obtenu un DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées) en développement et gestion des entreprises culturelles à l’Université Lyon 2. S’ensuivirent des expériences professionnelles dans la direction de théâtres ainsi que de compagnies de danse et de théâtre en Suisse et en France, par exemple auprès de la Cie Lanicolacheur (Marseille), la Cie Philippe Saire/Théâtre Sévelin 36 (Lausanne) ou la Compagnie Lhoré Dana (Lyon). Ces mandats furent suivis de diverses fonctions au théâtre national Le Merlan à Marseille: d’abord en tant que directeur de la production, puis secrétaire général et directeur artistique, et enfin co-directeur et directeur intérimaire. Depuis 2014, il dirige le Bureau du Théâtre et de la Danse de l’Institut français d’Allemagne à Berlin par ordre du ministère français des Affaires étrangères.

Fondé en 1985, le Centre culturel suisse est dirigé par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. L’objectif du CCS est de faire connaître l’art et les acteurs culturels suisses en France tout en soutenant l’échange entre les scènes artistiques de ces deux pays. Avec deux salles d’exposition, une scène et une librairie, il offre une plateforme à toutes les disciplines artistiques ainsi qu’aux projets interdisciplinaires. Chaque année, quelque 40’000 amateurs d’art visitent le CCS, avec une tendance à la hausse. Le CCS emploie 11 collaborateurs et dispose d’un budget annuel de CHF 1,8 million.

Vous pouvez télécharger du matériel iconographique sous le lien suivant:

https://datatransfer.prohelvetia.ch

Renseignements médias:
Lisa Stadler
lstadler@prohelvetia.ch; +41 44 267 71 51

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 21.09.2017