Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

La Suisse, hôte d’honneur à la foire littéraire de Moscou

Cette année, 14 créatrices et créateurs littéraires de toutes les régions linguistiques de Suisse – dont Charles Lewinsky, Corinne Desarzens, Andrea Fazioli et Arno Camenisch –, représentent notre pays à la «non/fiction», en plein centre de Moscou. C’est la première fois que la Suisse est invitée d’honneur de la plus importante foire littéraire de Russie, qui ouvre ses portes aujourd’hui.

A l’époque soviétique, on prétendait que les métros de Moscou étaient des salles de lecture ambulantes. Et aujourd’hui encore, la littérature a une énorme importance pour la société russe: on lit rarement autant que dans la patrie de Gogol.

Dès aujourd’hui, le public de Moscou a l’occasion de rencontrer 14 créateurs littéraires helvétiques. Car, pour la première fois, la Suisse est invitée d’honneur à la «non/fiction», la célèbre foire d’ouvrages littéraires et spécialisés du centre de Moscou – et la plus importante du pays. Les écrivaines et écrivains Christoph Simon, Janine Massard, Andrea Fazioli, Arno Camenisch et Mikhaïl Chichkine, qui vit depuis de nombreuses années en Suisse, mais écrit en russe, font partie de la délégation helvétique, de même que les éditeurs zurichois Ricco Bilger et Sabine Dörlemann ou encore les éditions lausannoises «L’Âge d’Homme» et «Noir sur blanc».

Feuilleter les œuvres suisses

A la foire littéraire de Moscou, la Suisse mettra l’accent jusqu’au 1er décembre sur le plurilinguisme et la diversité de son paysage littéraire. Les créateurs littéraires proposeront un large programme de manifestations, à l’intérieur comme à l’extérieur de la foire: Arno Camenisch lira dans un pub, le Suisse romand Eugène donnera une performance alors que le Théâtre d’art de Moscou jouera «Le Bus», pièce de Lukas Bärfuss. Sur le stand, le public russe aura l’occasion de feuilleter des œuvres suisses et de les acheter en traduction russe. En vue de l’événement, les maisons d’édition russes ont fait traduire de nombreux livres, comme ceux de Peter von Matt, Catherine Lovey et Alberto Nessi.

Cet hommage à la littérature suisse s’insère dans le cadre du programme d’échanges culturels «Swiss Made in Russia. Contemporary Cultural Exchanges 2013-2015» de Pro Helvetia. La participation de la Suisse a été conçue en étroite collaboration avec le Salon du Livre et de la Presse de Genève et l’association suisse alémanique des éditeurs et des libraires, Schweizer Buchhändler- und Verleger-Verband (SBVV).

Renseignements aux médias: Sabina Schwarzenbach, Cheffe Communication,

Tel. +41 44 267 71 39, Fax +41 44 267 71 06, sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 27.11.2013