Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

L’encouragement de la culture en Suisse intéresse l’Ukraine

Publié le 01.06.2004

Des membres de la Commission culturelle du Parlement ukrainien ainsi que d’autres experts culturels ukrainiens visiteront la Suisse du 7 au 11 juin. La délégation vient étudier le modèle suisse de l’encouragement à la culture. La visite est organisée par le Programme Culturel Suisse pour l’Europe du Sud-Est et l’Ukraine SCP, que la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia dirige sur mandat de la Direction du développement et de la coopération DDC.

La Commission culturelle du Parlement ukrainien travaille actuellement à l’élaboration des principes de base d’une nouvelle politique nationale en matière de culture. La culture joue un rôle clef dans le processus de transformation de l’Ukraine, un processus qui englobe tous les secteurs de la vie politique, sociale et économique. Les modalités de la politique culturelle auront donc une influence déterminante sur le développement à long terme et la consolidation de la démocratie du jeune Etat.

Les experts culturels de l’Ukraine étudieront, dans le modèle suisse, les thèmes de l’identité et de la multiplicité culturelles, le principe de subsidiarité, et l’interaction entre secteurs public et privé dans le soutien à la culture. Ils s’entretiendront avec des parlementaires et des acteurs culturels, avec l’Office fédéral de la culture, Pro Helvetia, des responsables culturels cantonaux et communaux, ainsi qu’avec des instituts culturels de droit public ou privé. Lors de l’élaboration de sa nouvelle politique culturelle, l’Ukraine peut profiter de l’expérience de la Suisse dans des domaines importants comme le plurilinguisme ou les rapports avec les minorités culturelles.

Pro Helvetia travaille depuis 1999 en Ukraine où, dans le cadre du Programme Culturel Suisse pour l’Europe du Sud-Est et l’Ukraine SCP et sur mandat de la DDC, elle soutient des projets d’acteurs culturels locaux et la mise sur pied d’organisations culturelles. Exemple: un projet de coopération vise en ce moment à former des managers culturels à Odessa. À une échelle plus réduite, le SCP a accordé une aide à la revue culturelle «Dialogue» qui consacrait son numéro de janvier de cette année à la politique culturelle suisse, attirant par là sur la Suisse l’attention de la Commission culturelle du Parlement ukrainien.

Les journalistes peuvent prendre des rendez-vous pour interviewer des membres de la délégation à Berne (8.6), Lausanne (9.6) ou Zurich (10.6).

Contact:

Sabina Schwarzenbach, cheffe de la Communication de Pro Helvetia, T: 01 267 71 39, E: sschwarzenbach@pro-helvetia.ch

Thomas Jenatsch, porte-parole Collaboration avec l’Est de la DDC, T: 031 325 91 26, 079 300 48 63,

E: thomas.jenatsch@deza.admin.ch

Leonid Taniuk, président de la Commission culturelle du Parlement

Valeria Zaklunna-Myronenko, membre de la Commission culturelle du Parlement, présidente de la sous-commission pour l`art et les activités culturelles

Volodymyr Nakonechny, membre de la Commission culturelle du Parlement

Raisa Lohvynenko, cheffe du secrétariat de la Commission culturelle du Parlement

Hanna Chmil, conseillère de la Commission culturelle du Parlement, membre correspondant de l`Académie nationale des arts

Olexandr Butsenko, conseiller de la Commission culturelle du Parlement, directeur du centre d`information et d`analyse «La démocratie par la culture», membre du parlement culturel européen

Liudmyla Garbuz, cheffe du bureau Pro Helvetia / SCP à Kiev

Programme Culturel Suisse pour l’Europe du Sud-Est et l’Ukraine SCP:

Le SCP est un projet conjoint de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et de la Direction du développement et de la coopération DDC. Le programme soutient depuis 1999 des partenaires d’Europe sud-orientale travaillant dans le domaine de l’art et de la culture. Il encourage des institutions, organisations et groupes qui s’engagent pour la diversité, l’indépendance et la vigueur de l’activité culturelle. Son objectif est de promouvoir le dialogue et l’échange des expériences, ainsi que le renforcement de la société civile.