Nos bureaux et partenaires dans le monde

Trois de nos bureaux de liaison fêtent un jubilé.
Vers les festivités

Pro Helvetia et «Fumetto» – La BD est née en Suisse!

Publié le 26.03.2003

Goethe était enthousiasmé. Il avait sous ses yeux la première BD du monde, une histoire en dessins écrite et dessinée par l’écrivain et pédagogue genevois Rodolphe Toepffer. ‹C’est pétillant de talent et d’esprit!› Goethe se serait exclamé, encourageant ainsi Toepffer à publier en 1833 son premier album: Monsieur Jabot.

On peut lire cette anecdote dans un numéro de Passages publié en 1996 par la Fondation Suisse pour la Culture Pro Helvetia. Pro Helvetia a pour mission d’encourager l’expression artistique dans sa diversité, et de donner à la création artistique suisse une voix à l’étranger. Elle s’intéresse depuis longtemps au développement de la BD, qu’elle accompagne ou commente, ainsi par exemple – 170 ans après l’exclamation admirative de Goethe – avec un CD-Rom sur Rodolphe Toepffer. Les raisons en sont multiples: la BD, appelée également le neuvième art, associe création littéraire et mise en forme visuelle, et en plus, elle observe et commente avec verve l’évolution de la société.

En Suisse, berceau de la BD, un univers bédéiste s’est constitué, restreint, mais de premier choix: des personnages comme Globi, Ringgi et Zofi, le petit Indien Yakari, Papa Moll ou le héros romand Titeuf sont aujourd’hui de vieilles connaissances. De même, la Suisse est bien présente dans la BD étrangère, généralement comme un paradis aux frontières bien gardées, munie de coffres-forts très solides et d’une «spécialité très spéciale» : ‹Apportez la marmite de fromage fondu!› s’écrie Diplodocus dans Astérix chez les Helvètes, et quelques pages plus loin, le gouverneur se retrouve couché par terre, le ventre lourd et bardé de fils de fromage.

La BD ne s’impose pas seulement comme passe-temps idéal dans les salles d’attente et pendant les vols long courrier: elle représente une forme d’expression autonome et diversifiée: chaque année, c’est ce que démontre «Fumetto», le festival de la BD de Lucerne. Il offre un panorama de la BD contemporaine et d’avant-garde en Suisse et à l’étranger, et une plate-forme pour des rencontres personnelles.

Pro Helvetia participe à la cérémonie d’ouverture de «Fumetto 2003» et témoigne ainsi de son engagement pour cette fascinante forme artistique. Elle prévoit de franchir un pas de plus en réalisant une exposition CD-Rom sur la BD suisse, qui sera diffusée dans le monde entier dès 2005. Dans le cadre d’une collaboration à plus long terme avec les organisateurs de «Fumetto», Pro Helvetia souhaite approfondir les échanges entre les différentes institutions et disciplines liées à la BD, une exposition artistique émanant du monde de la littérature et des arts plastiques sur le plan national et international.

Communiqué de presse du 26.03.2003