Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Pro Helvetia lance le débat sur la culture populaire

Publié le 07.09.2006

«echos – culture populaire pour demain», le titre sonne un peu comme un défi pour le nouveau programme que la Fondation suisse pour la culture lance en collaboration avec 15 cantons. Le programme ouvre la discussion sur la culture populaire, son importance, ses potentialités et son rôle dans la politique culturelle suisse. Par le biais de projets culturels dans toutes les régions du pays, de publications, de débats et d’un concours de projets qu’il prévoit jusqu’en automne 2008, echos permettra d’approfondir la réflexion sur les formes actuelles et à venir de la culture populaire. Le symposium inaugural, qui se tiendra les 15 et 16 septembre 2006 à Sierre, aura pour invité d’honneur le conseiller fédéral Pascal Couchepin.

Plus la mise en réseau générale progresse dans le monde, plus le marché de l’art s’internationalise, et plus les cultures traditionnelles et populaires voient leur importance s’accroître. Les cours de yodel sont pris d’assaut, de jeunes dessinateurs se ressourcent à l’artisanat traditionnel, le canton d’Uri crée une Maison de la musique populaire. Une renaissance de la culture traditionnelle s’annonce. Il est donc logique pour Pro Helvetia de lancer «echos», un programme qui s’attachera à dégager des questions de grande importance. Quelles sont les potentialités de la culture populaire? Comment la culture populaire a-t-elle changé et de quelle façon peut-elle poursuivre son évolution? Voit-on se développer des échanges fructueux entre avant-garde et tradition? Comment les institutions actuelles de l’encouragement de la culture s’occupent-elles de la culture populaire?

Coopérations avec les cantons
Dès le début, Pro Helvetia a recherché la collaboration des cantons pour réaliser son nouveau programme et, de fait, les cantons contribuent avec cinq projets propres au dialogue qui va s’engager entre culture traditionnelle et art contemporain. Les thèmes choisis sont: costume et design (Suisse orientale), culture de la foi (Suisse centrale), protection des monuments et innovation dans le logement (Ballenberg / Oberland bernois), tradition orale (Tessin) et tradition chorale (Suisse romande). Les cantons qui participent aux projets forment des associations régionales et assurent une partie du financement. Le premier projet coopératif sera «Kaléidoschoral», avec un grand concert le 3 mars 2007 à La Tour-de-Trême (FR). Avec les travaux qu’il entreprendra le 14 avril 2007 pour adapter une maison du XVIIe siècle aux exigences d’aujourd’hui en matière de logement, le musée en plein air de Ballenberg consacrera toute sa nouvelle saison à montrer comment concilier matériaux historiques et culture contemporaine de l’habitat.

Concours de projets
«echos» lance un concours de projets appelant les artistes à une participation directe au programme. Le concours est ouvert à quiconque travaille dans le domaine de la culture populaire ou de l’art contemporain, qu’il soit créateur culturel ou organisateur. Il incite à élaborer des projets qui lient tradition et innovation, autrement dit qui esquissent une culture populaire pour l’avenir, ou qui font réfléchir au rapport que nous entretenons avec la tradition. Pro Helvetia prévoit 250.000 francs pour distinguer les meilleurs projets, qui seront ensuite présentés lors du festival de clôture d’«echos», du 19 au 21 septembre 2008 à Saint-Gall. Les dossiers sont à déposer jusqu’au 7 janvier 2007. Les documents nécessaires pourront être téléchargés sur www.prohelvetia.ch/echos après le lancement du concours le 15.9.2006.

Un symposium comme coup d’envoi
«echos» prévoit également une série de débats culturels. Le premier sera le symposium «echos – culture populaire pour demain» organisé conjointement par l’École Cantonale d’Art du Valais (ECAV), la Fondation du Château Mercier et le Service de la culture du canton du Valais, qui se tiendra les 15 et 16 septembre à Sierre. En présence du conseiller fédéral Pascal Couchepin, des spécialistes des sciences et de l’encouragement de la culture ainsi que des acteurs culturels provenant des arts ou de la culture populaire s’interrogeront sur l’importance de la culture populaire en notre début de XXIe siècle. On trouvera parmi eux Hansruedi Spichiger, vice-président de la Communauté d’intérêts pour la culture populaire, Bernard Fibicher, curateur de la section d’art contemporain au Musée des beaux-arts de Berne, et Walter Leimgruber, professeur au Séminaire des traditions populaires et d’ethnologie européenne de l’Université de Bâle. La participation au symposium est gratuite.

La page www.prohelvetia.ch/echos donne de plus amples détails sur le programme et sur les publications prévues. On peut également y commander le numéro spécial que Passages, le magazine culturel de Pro Helvetia, consacre à «echos – culture populaire pour demain» (allemand, français, anglais). Le programme des manifestations est quant à lui disponible également en italien.

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, responsable de la Communication, Tél. +41 44 267 71 39, fax + 41 44 267 71 06, sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 7 septembre 2006