Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Pro Helvetia prépare son avenir

 

Publié le 28.04.2011

 

En 2010, Pro Helvetia a soutenu quelque 1700 projets dans 100 pays. Son réseau de permanences à l’étranger s’est notablement densifié avec l’ouverture du bureau de liaison à Shanghai. En axant ses deux derniers programmes sur le design de jeux vidéo et la médiation culturelle, la Fondation a suscité dans toute la Suisse une discussion sur les futures tâches incombant à l’encouragement de la culture. Parallèlement, elle a poursuivi les travaux préparatoires en vue de l’entrée en vigueur, début 2012, de la nouvelle Loi sur l’encouragement de la culture.

Pro Helvetia est satisfaite de son année 2010. Au total, la Fondation a reçu 3286 demandes de soutien dont 52 pour cent, soit 1719, ont été acceptées. Comparé à l’an dernier, le nombre de dossiers traités est en légère baisse (-123). Le crédit cadre de la Confédération a plafonné à 34 millions de francs. Près de 40 pour cent des requêtes ont été déposées par le biais du portail électronique www.myprohelvetia.ch. Ce dernier a contribué à contenir la charge administrative à un seuil constant de 13.4 pour cent.

Une grande variété de projets

L’éventail des projets soutenus l’an passé est large. Il va de l’importante rétrospective dévolue à l’architecte tessinois Mario Botta à Rovereto (I) aux commandes de composition attribuées dans toutes les disciplines musicales en passant par le Musée du papier de Bâle. La maison d’édition indienne Seagull a bénéficié d’un soutien financier pour l’édition en anglais de 11 ouvrages suisses, de même que la Fête suisse de la danse qui s’est tenue dans 25 villes. Quant à Pro Helvetia, elle a elle-même mis sur pied le programme GameCulture, qui entend sonder le potentiel artistique des jeux vidéo, ainsi que le programme Médiation culturelle destiné à explorer les possibilités de drainer de nouveaux publics vers l’art. Ces programmes dits thématiques ont une portée nationale et unissent des partenaires de toutes les régions de Suisse.

Un défi majeur

Dans le rapport annuel, Mario Annoni, président de Pro Helvetia, écrit que 2010 a été une année fructueuse pour la Fondation, mais aussi une année d’intense activité. L’ouverture du bureau de Shanghai a représenté un jalon dans les échanges culturels. Simultanément, les travaux préliminaires, nécessaires pour adapter les structures de la Fondation et la préparer aux nouvelles tâches que lui attribue la Loi sur l’encouragement de la culture, début 2012, ont exigé d’elle un engagement tout particulier. Parallèlement à l’exercice en cours, il s’agit de mettre rapidement sur pied une nouvelle organisation, d’élaborer de nouveaux concepts d’encouragement et d’actualiser les règlements les plus importants. Le Conseil fédéral nommera, en juin, le futur Conseil de fondation, réduit à neuf membres.

Plus de détails dans le rapport annuel: www.prohelvetia.ch/rapportannuel

Information sur les projets soutenus en 2010: www.prohelvetia.ch/report

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, cheffe Communication,

T +41 44 267 71 39, sschwarzenbach@prohelvetia.ch  

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 28 avril 2011