Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Pro Helvetia s’engage en faveur de la culture populaire

Publié le 19.09.2008

Pro Helvetia inclura à l`avenir la culture populaire traditionnelle parmi ses domaines d`encouragement. Pour ce faire, elle a adapté ses critères de sélection. La Fondation suisse pour la culture veut par ailleurs intégrer plus fortement la culture populaire dans ses programmes, entretenir un dialogue régulier avec les associations de culture populaire et rechercher des moyens supplémentaires pour le soutien à ce type de culture. Pro Helvetia tire ainsi le bilan des deux ans d`existence de son programme «echos – culture populaire pour demain», qui se termine sur un air de fête par le festival organisé à la Lokremise de Saint-Gall du 19 au 21 septembre 2008.

La Fondation a lancé le programme «echos» en automne 2006 en réaction à l`intérêt croissant du public pour la culture populaire et le renouvellement qui s`y fait sentir, notamment en musique populaire. Elle-même s`est appuyée sur «echos» pour s`interroger dans un esprit critique sur sa propre politique d`encouragement en matière de culture populaire. En deux ans, le programme devait lui permettre d`identifier les forces qui animent la culture populaire, d`engager la discussion avec les associations concernées et d`encourager les acteurs culturels à créer des passerelles entre l`innovation et la tradition.

Un intérêt dans tout le pays
L`initiative à l`enseigne de «echos» a immédiatement rencontré un large intérêt. Pas moins de 15 cantons et deux villes y ont participé. Regroupés en cinq associations régionales, ils ont réalisé des projets touchant les thèmes du «chant choral», de la «culture de la foi», de la «tradition et culture architecturale», du «théâtre amateur» ainsi que de la «culture de la fête et des costumes». Pro Helvetia a complété l`action entreprise en ouvrant un concours de projets liant de manière exemplaire tradition et innovation. Dix des 130 propositions présentées ont été sélectionnées pour être réalisées en vue du festival de clôture à Saint-Gall. Si l`on y ajoute une série de débats, un symposium, une conférence en matière de politique culturelle et diverses manifestations annexes, c`est une centaine d`événements qui ont eu lieu en deux ans entre Sierre et Saint-Gall.

Une nouvelle politique d`encouragement
Pro Helvetia tire un bilan positif du programme ainsi réalisé. Elle est convaincue d`avoir dégagé des potentiels dans le domaine de la culture populaire et d`avoir contribué à une reconnaissance mutuelle entre la culture populaire traditionnelle et celle tournée vers notre époque. Parallèlement, la Fondation tient sa promesse d`adapter sa politique d`encouragement aux développements qui se font jour actuellement. En premier lieu, elle ajuste ses critères de sélection. À côté de l`innovation, elle introduit ainsi, comme critère de poids pour déterminer si une création est digne de soutien, ce qu`elle nomme la façon exemplaire de traiter la tradition. Elle substitue également au critère du professionnalisme, responsable de l`exclusion de nombreux projets conçus et réalisés par des amateurs, l`exigence d`une réputation de spécialiste. En deuxième lieu, Pro Helvetia va intégrer plus fortement la culture populaire dans ses propres programmes. Troisièmement, elle entretiendra un dialogue régulier avec les associations et organisations liées à la culture populaire. Enfin, elle demandera au Parlement, dans sa requête pour la prochaine période de financement, des moyens financiers supplémentaires destinés à placer pendant plusieurs années un accent spécial sur la culture populaire. Ces quatre mesures permettront à Pro Helvetia d`assurer une égalité structurelle entre la culture populaire et les autres domaines de l`art.

Une sélection pointue
En dépit d`un engagement renforcé en sa faveur, Pro Helvetia ne pourra pas plus à l`avenir qu`aujourd`hui aller au-delà d`un soutien ponctuel à la culture populaire. Comme dans les autres disciplines de l`art, elle se conforme au principe de subsidiarité qui veut que les communes et les cantons aient la haute main sur la culture et soient les premières adresses en matière de soutien à des projets culturels. Aux termes de l`Ordonnance sur les subventions actuellement en vigueur, la Fondation ne peut accorder de soutien que si le projet présente un intérêt pour l`ensemble du pays, répond à des exigences élevées en matière de qualité, et concerne une création nouvelle ou sert aux échanges entre les différentes régions du pays ou avec l`étranger. En matière de culture populaire comme ailleurs, Pro Helvetia appliquera donc une sélection rigoureuse.

Liens importants:
• programme «echos – culture populaire pour demain»: www.prohelvetia.ch/echos
• festival de clôture de Saint-Gall: www.echos-festival.ch

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, Cheffe Communication, tél. +41 44 267 71 39, fax +41 44 267 71 06,

sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia du 19 septembre 2008