Nos bureaux et partenaires dans le monde

Non classé

Pro Helvetia soutient la création d’œuvres littéraires suisses

Publié le 23.04.2007

Pro Helvetia a saisi l’occasion de la Journée mondiale du livre 2007 pour attribuer au total 650.000 francs à 27 autrices et auteurs ainsi que 3 traductrices et traducteurs suisses ou vivant en Suisse. Les bourses littéraires sont un instrument dont la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia se sert depuis 60 ans pour permettre à des écrivaines et écrivains de travailler en continu à des projets littéraires en cours. Qui en bénéficie peut en effet se dégager pendant un temps des obligations de la profession qui lui assure de quoi vivre, pour se consacrer totalement à sa nouvelle œuvre. Ce soutien touche des autrices et auteurs de toutes les régions linguistiques du pays.

Chaque année, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia attribue des bourses littéraires à des écrivains ou traducteurs suisses. En 2007, ce sont 27 autrices et auteurs et 3 traductrices et traducteurs qui reçoivent des bourses allant de 10.000 à 40.000 francs, pour un montant total de 650.000 francs. Les bénéficiaires proviennent de toutes les régions de Suisse et doivent déjà avoir publié une œuvre sous forme de livre.

Cela fait plus de 60 ans que la Fondation suisse pour la culture soutient la création littéraire et sa diffusion par-dessus les frontières cantonales ou linguistiques, contribuant ainsi grandement à accroître la production littéraire de notre pays.

Cérémonie de remise des bourses

Les bourses de cette année ont été remises au cours d’une petite cérémonie organisée à la Bibliothèque nationale de Berne. Mario Annoni, président de la Fondation Pro Helvetia, a tenu l’allocution d’ouverture. Leo Tuor, écrivain romanche et lui-même bénéficiaire d’une bourse en 2005, a expliqué dans sa laudatio que, pour les bénéficiaires, les bourses littéraires entraînent un «mélange tragicomique entre pression des attentes et reconnaissance des mérites».

Felix Schneider, rédacteur à DRS2, a ensuite animé une table ronde de haute volée intitulée «Tout le monde écrit, personne ne lit». Daniel Arnet (Facts), Pia Reinacher (critique littéraire à la FAZ), Beatrice von Matt (critique littéraire à la NZZ) et François Wasserfallen (chef de l’Office de la culture du canton de Berne) s’y sont exprimés de différents points de vue quant à la valeur que peut revêtir l’encouragement à la création.

Informations aux médias: Sabina Schwarzenbach, responsable Communication Tél. +41 44 267 71 39, fax +41 44 267 71 06, sschwarzenbach@prohelvetia.ch

Bourses littéraires 2007

de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia

La Fondation suisse pour la culture attribue pour l’année 2007 des bourses littéraires aux écrivaines et écrivains suivants:

Suisse alémanique

Urs Allemann, Bettingen

Erica Engeler, Saint-Gall

Katharina Geiser, Wädenswil

Beat Glogger, Winterthur

Daniel Goetsch, D-Berlin

Giuseppe Gracia, Saint-Gall

Klaus Händl, Nidau

Reto Hänny, Zollikon

Lioba Happel, Lausanne

Gertrud Leutenegger, Zurich

Hugo Loetscher, Zurich

Sabina Naef, Lucerne

Ilma Rakusa, Zurich

Urs Richle, Genève

Cioma Schönhaus, Biel-Benken

Suisse romanche

Arno Camenisch, ES-Madrid

Leta Semadeni, Zuoz

Suisse romande

Francine Clavien, Lausanne

Armen Godel, Genève

Yves Laplace, Bellevue

Michel Layaz, Epalinges

Janine Massard Ehinger, Pully

Eugène Meiltz, Romanel sur Lausanne

Marius Daniel Popescu, Prilly

Suisse italienne

Patrizia Barbuiani, Lugano

Claudia Quadri, Lugano-Paradiso

Oliver Scharpf, Ponte Capriasca

Bourses de traduction:

Jacqueline Aerne, Basel

Vanni Bianconi, Locarno

Patricia Zurcher Maquignaz, Lausanne

Communiqué de presse de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, 23 avril 2007