Nos bureaux et partenaires dans le monde

Réseau global & Affaires internationales

Des travaux à l’horizon 2022 pour le Centre culturel suisse à Paris

© Margot Montigny

Les architectes qui mèneront le projet de rénovation du Centre culturel suisse sont les bureaux Thomas Raynaud (Paris) et Truwant + Rodet + (Bâle), retenus, sur décision d’un collège d’expert.e.s, à l’issue d’un appel d’offres de l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), en collaboration avec Pro Helvetia. Le début de la période de travaux est prévu à l’été 2022, pour une inauguration en 2024. Pendant cette période, le CCS déploiera son programme hors les murs, chez des partenaires à travers la France.

Lancé en juin 2020 par l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), l’appel d’offres avait un objectif multiple de rénovation, de transformation et de modernisation du bâtiment abritant le Centre culturel suisse, au cœur du quartier du Marais, à Paris. Une harmonisation et une reconfiguration des espaces ainsi que l’amélioration de la convivialité faisaient également partie du cahier des charges à remplir pour les candidat.e.s.  ; ceci avec une enveloppe de 6 millions de CHF pour la globalité du projet.

Le collège d’expert.e.s, composé de représentants de l’OFCL, de Pro Helvetia ainsi que d’expert.e.s en architecture et en art contemporain, a retenu une équipe à cheval entre la Suisse et la France, les bureaux Thomas Raynaud (Paris) et Truwant + Rodet + (Bâle), lauréat.e.s du Prix Suisse d’Architecture 2017. «L’approche des architectes pour l’ouverture du Centre culturel suisse, à la fois sensible et ouverte, nous a enthousiasmés. Nous sommes convaincus que nous posons les bases idéales pour l’avenir de ce lieu culturel unique au cœur de Paris» déclarent à l’unanimité Jean-Marc Diébold et Philippe Bischof, les directeurs du CCS et de Pro Helvetia. «Le CCS bénéficie d’une pluralité d’espaces propices à la diversité de sa programmation. Nous envisageons sa transformation par une série d’interventions localisées, il s’agit de déployer ses qualités intrinsèques et d’amplifier ses capacités et la flexibilité de ses usages» précisent, pour leur part, les bureaux lauréats dans une déclaration commune.

La durée des travaux est prévue sur deux ans, dès l’été 2022, durant lesquels le Centre culturel suisse présentera une programmation hors les murs, chez différents partenaires dans toute la France. Cette phase importante servira à faire connaître le travail du CCS, et donc la création artistique suisse, dans différentes régions françaises.

Le Centre culturel suisse à Paris (CCS), fondé en 1985, est une antenne de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. L’objectif du CCS est de faire connaître en France au travers de sa programmation la création artistique et culturelle suisse contemporaine et d’encourager les échanges entre les milieux artistiques des deux pays. Avec actuellement deux salles d’exposition, une scène et une librairie, le CCS offre une plateforme à tous les domaines artistiques et donne également de l’espace à la création interdisciplinaire. Chaque année, près de 20 000 amat.eur.rice.s d’art visitent le CCS. Il emploie 14 collaborat.eur.rice.s et dispose d’un budget annuel de 1,8 millions de CHF.

Renseignements médias:

Photo: © Margot Montigny