Focus suisse au festival «Move» du Centre Pompidou

Arts de la scène, Arts visuels
Une danseuse lors d'une représentation
Lara Dâmaso, «Echo Chambers», 2022 © Guadalupe Ruiz

La 7e édition du festival « Move », majoritairement consacrée à la création féminine et suisse, sera présentée du 15 juin au 2 juillet 2023 à Paris. Pro Helvetia et le Centre culturel suisse de Paris (CCS) s’associent pour la première fois à l’événement du Centre Pompidou pour soutenir ce point fort helvétique.

Ce focus suisse présente un tour d’horizon de la création helvétique des arts de la scène et des arts visuels, avec au programme Alexandra Bachzetsis (installation), Lara Dâmaso (installation et performance), Dorota Gawęda & Eglė Kulbokaitė (installation et performance), Natasza Gerlach (performance) et Sophie Jung (performance).

Depuis son lancement en 2017, le festival « Move » est aux croisements de la danse, de la performance et de l’image en mouvement. L’édition 2023 prend pour thème : « Corps indisciplinés / Merveilleux démons ». Au cœur du travail des artistes présentées se trouve la transgression des conventions, notamment par le corps sensualisé ou sexualisé comme vecteur d’empowerment.

Move 2023

Corps indisciplinés / Merveilleux démons
15 juin – 2 juillet 2023

Le programme complet

Sophie Jung lors d'une représentation où elle est allongée sur une chaise longue dans une longue robe blanche et joue de l'harmonica.
Sophie Jung, «The Bigger Sleep», 2019. © Julian Salinas
Une vue d'exposition avec des projections principalement dans des tons rouges et jaunes. Au centre de la pièce se trouve un petit escalier blanc avec trois marches vers le haut et vers le bas.
«Alexandra Bachzetsis. 2020: Obscene», Kunsthaus Zürich, 2022. © Kunsthaus Zürich, Franca Candrian
Une vue d'exposition avec 3 écrans semi-transparents.
D. Gawęda & E. Kulbokaitė, «Leave No Trace (Athens) I-VIII», 2022, Zürich. © Shedhalle und Künstlerinnen
Une femme en robe de soirée blanche qui apparaît sous les projecteurs d'un entrepôt vide
Lara Dâmaso, «her harsh, high and deep voice: a polyphony», 2021, Lausanne. © Gaia Lamarre
Une femme aux yeux fortement maquillés se penche sur un comptoir de cuisine
Dorota Gawęda & Eglė Kulbokaitė, «-lalia», 2021, St. Gallen. © Künstlerinnen
Deux danseurs sont assis à une table, une personne est allongée sur le sol.
Natasza Gerlach, «Out 6 – Eventfully tender», MA-Théâtre, Lausanne. © Nicolas Brodard